querceus
querceus

Sculpteurs

Sjaak Smetsers


Site web
Contact
 
Code de sécurité à recopier

=>
L’artiste

Les sculptures de Sjaak ressemblent à des êtres fantastiques à mi-chemin entre l’homme et l’animal. Elles allient la fantaisie et l’humour, le transparent et les éclats de couleur. Loin de la réalité et des soucis du quotidien.
Ces êtres à deux visages semblent sortis d’un rêve, alors que l’artiste avait un autre dessein.
Ils sont tellement présents et d’une telle beauté que l’on oublierait facilement leur charge éthique et leur signification.

Dans ses sculptures, Sjaak met à nu la tension du fondement moral de l’existence humaine.
Il est difficile d’être plus transparent. Deux visages sur une tête. Quatre yeux. Le bien et le mal. C’est comme une sauce épicée sur un mets délicat, un mélange diabolique et divin.
Quand on a acquis une sculpture de Sjaak Smetsers, on possède tous les deux. C’est la force d’expression de son œuvre. Vous la ressentirez aussi bien dans ses sculptures que dans sa poésie. Une énergie qui traverse son œuvre, indiquant très clairement que l’artiste va plus loin que cette éternelle dualité. Il arrive même à supprimer la tension entre le verre et le métal en les réunissant. Celui qui regarde ses sculptures ou qui lit ses poèmes comprend qu’il ne perd pas de vue l’harmonie et l’opposition et qu’il réunit l’appartenance et la liberté sans perdre le contact avec le monde qui l’entoure. C’est ainsi qu’il est et qu’il vit. C’est ainsi qu’il est avec les gens et avec moi. C’est peut-être pour cela que je l’aime. Et peut-être aussi pour cela que ses sculptures sont si attirantes.

Quoi qu’il en soit, son thème est universel. Chacun dépouille sa vie pour atteindre à l’essentiel. Sjaak le fait à sa manière. Dans son style de vie, il y a autant de place pour le rire que pour les larmes. Il dépouille sa vie pour trouver son identité la plus profonde et, à partir de là, comprendre le sens de son existence. Pour cela, il a besoin de son métier d’artiste. Il lui faut créer. Nous retrouvons ce cheminement “avec les deux pieds sur terre” dans ses sculptures et ses poèmes. Un monde entre imaginaire et réalité, dans lequel ses sculptures sont bien ancrées avec les deux pieds sur le sol.
Et ce monde est très vaste.

Lianne Smetsers-Sampers
Retour


 

  Galerie d'art contemporain, inscription gratuite