B103 - SCEAU DE TARIBA ISHTAR , QUICONQUE PORTERA CE SCEAU…- 2009
B103 - SCEAU DE TARIBA ISHTAR , QUICONQUE PORTERA CE SCEAU…- 2009
BABYLONIEN / néo-assyrienne, une adorante devant le dieu majeur Marduk et la déesse Ishtar. Traduction du cunéiforme : Sceau de Tariba Ishtar, quiconque portera ce sceau restera en bonne santé.»

Acrylique sur toile 125 x 190 cm

- 11875 TTC€ Disponible -

Peintres

Philhelm

92 rue Mélanie
67000 STRASBOURG - France
Bas-Rhin

0388311010
philhelm@free.fr
Site web
Contact
 
Code de sécurité à recopier

=>
Je dirai quelque jour vos naissances latentes
A noir : violence, guerre, mort, tombeau, histoires.
B rouge : érotisme, sexe, amour, vie, mythologies.
C jaune : musique, courbe, paix, symbole, astres.
D bleu : langage, empreinte, poisson, Dieux.
Je décline les couleurs dans une correspondance avec les images et les écritures originelles pour retrouver une infime histoire du passé dans laquelle mon monogramme aurait toujours été présent tel un archétype. Ce renouveau depuis quelques années, j’ai essayé de le révéler parce que les Dieux sont venus un jour à ma rencontre ! Ils daignèrent me présenter leurs messagers en héros accompagnés de leurs sphinx : Qu’ils me pardonnent si j’ose les citer dans la joie de mon cœur, même si je ne mets nulle mauvaise honte à leur demander grâce. Si j’essaye de faire renaître par mes légendes, quelques bribes d’une connaissance perdue, et en vérité immortelle et sacrée, je le dois uniquement aux travaux de fort nombreux archéologues et historiens existants ou disparus auxquels j’ai emprunté par-ci, par-là quelques bribes. Je ne fais point vanité de mon ouvrage. Dussé-je de toute ma vie ne rien produire de bon et de beau, je n’en sentirai pas moins une joie réelle et profonde à goûter ce que je reconnais et ce que j’admire de beau et de grand chez d’autres, eussent-ils été étrusques, crétois, assyriens ou sumérien ?
Le Monogrammiste tardif de Strasbourg.
Retour


 

  Galerie d'art contemporain, inscription gratuite