trois femmes
trois femmes
J’étais assis au frais, sous un ombrage sombre,
Mon esprit dérivait comme glisse un chaland,
Des cercles de soleil dansaient gaiement dans l’ombre,
Trois dames, près de moi, papotaient sur un banc.



-  Indisponible -

Peintres

Patrice Cousin

47170 Sos - France
Lot-Et-Garonne

Site web
Contact
 
Code de sécurité à recopier

=>
….:“J’admire également vos paysages et qui me rappellent, pour certains , Cézanne.”

commentaire du livre d’or personnel.
Retour


 

  Galerie d'art contemporain, inscription gratuite