le soleil à rendez vous avec la lune
le soleil à rendez vous avec la lune
La qualité magique des paysages et des marines, avec leur composition centrale, et leur éclairage toujours fascinant, suggère inévitablement les vers de Shelley ( 1792 – 1822 )

« La lumière céleste luit pour toujours, les ombres de

48x75

-  Disponible -

Peintres

Dominique Philippe


passion.de.lart@gmail.com
Site web
Contact
 
Code de sécurité à recopier

=>
Né à Limoges en 1947, Dominique développa très jeune une passion pour l’Art. Agé alors de seize ans, Dominique détrôna la plupart des concurrents adultes, emportant le second prix des mains de Nana Mouskoury. A 18 ans, ses œuvres furent exposées à la galerie Montpensier a Paris, dans les jardins du Palais Royal et reçurent l’éloge de plusieurs critiques d’art dont Arnaud Chaffanjon du “Parisien Libéré”
Sa première exposition à Milan reçut les éloges des critiques d’art dont Mario Portalufi de la ” Notte ainsi que de la part de Filippo Abbiati de l’hebdomadaire ” Panorama ”. Ensuite Dominique voyagea en Grèce, puis au Maroc. C’est à la galerie Harbour qu’il exposa les toiles inspirées durant ces merveilleux voyages. Il se rendit à Londres en 1976 où il rencontra Manuel Quintanilla, un philosophe espagnol, poète, peintre et historien d’Art, l’éditeur du «  Mundo espagnol ». (J’ai rencontré Dominique lors d’une de mes expositions essentialistes que j’organisais à travers le monde, à Londres, Paris, Malte, en Italie, à New -York et Chicago).

La participation de Dominique à l’art contemporain est indéniable. Il participe aux prestigieux salons des indépendants, salon d’automne et salon violet. Il est nommé lauréat de la fondation de France, et expose dans de grandes Galeries Parisiennes. C’est dans une vieille demeure Picarde achetée à l’état de ruine que Dominique et son épouse Alice réaliseront leur centre culturel inauguré le 31 mai 1987. De nombreux artistes purent ainsi bénéficier de l’aide généreuse de Dominique et d’Alice. Encouragé à ce moment par la reconnaissance de la France , Jack Lang, Nadine de Rothschild, Charles Houlmont (Président de la fondation de France et Conservateur du Musée Pontoise).

Sa rencontre avec la Belgique fut une conséquence directe de son succès national en France. Après avoir exposé à Bruxelles et à Namur, c’est à Profondeville qu’il créa sa propre galerie dite du «  Nid d’Aigle », inaugurée le 27 janvier 1992. Dominique, toujours dévoué, introduisit ses confères peintres, sculpteurs, compositeurs, poètes et musiciens à un public international ravi. Dominique, tout en étant l’organisateur responsable des différents événements du centre, continua à peindre et exposa en Europe et aux USA. Maintenant, c’est du côté d’ Hermetton Sur Meuse que l’artiste et son épouse Alice, se sont installés. Dominique à décidé de prendre du recul après cette vie mouvementée, pour mieux ce consacrer à son Art, dans cette magnifique maison qui se trouve en bord de Meuse.
Retour


 

  Galerie d'art contemporain, inscription gratuite